CONSTRUIRE SON SITE INTERNET SEUL, POUR LES (TRES) NULS

WordPress, c'est quoi, exactement ?

WordPress est un système de gestion de contenu.

Pour faire simple, disons que c’est un outil GRATUIT et LIBRE, qui permet de créer des sites internet de qualité professionnelle, sans même  être capable d’écrire une seule ligne de code ! C’est donc à la portée de toute personne qui accepte de se donner le temps d’assimiler l’outil. Pour construire un petit site de présentation, ou un blog, ce temps est relativement court.

Mais si vous ne voulez pas, ou si vous ne disposez pas du temps nécessaire à cette assimilation, il ne vous reste plus qu’une solution : confier votre projet à DigiCoach ! 😉

Vous voulez vous lancer ? Voici quelques étapes incontournables...

1 / Le choix du nom

Ce choix est fondamental car on ne peut plus en changer une fois qu’il est enregistré (dans ce cas il faut tout recommencer depuis le début).

Par précaution, il faut vérifier que ce nom est bien disponible avec l’extension de votre choix (.com/.fr/.info etc…), mais qu’il est aussi disponible sur les réseaux sociaux que vous utiliserez pour promouvoir votre site. Il existe pour cela un remarquable outil qui permet de tout vérifier d’un seul coup : namechk.com

Vous voyez par exemple que le nom de domaine lechoixdunom est disponible (affiché en vert) avec toutes les extensions, mais aussi que l’on pourrait créer des comptes sur tous les réseaux sociaux avec ce nom là…

Si vous créez un blog pour diffuser vos idées ou vos goûts, ou si vous êtes une personnalité connue (politique, sportif, artiste etc…), il est normal d’enregistrer vos prénoms et nom en un seul mot, généralement en .fr, la prudence voulant que vous enregistriez plusieurs extensions pour éviter les piratages.

S’il s’agit un site professionnel, la raison sociale (ou très approchant) s’impose. Quoiqu’il en soit, les tirets pour séparer les mots sont inutiles, et même déconseillés.

Prenez donc le temps de bien réfléchir à tout ces aspects.

2 / L'hébergement

Votre site devra être hébergé sur les systèmes d’une société spécialisée. La plus importante, et plus connue est ovh dont voici le lien : https://www.ovh.com/fr/ Il en existe bien sûr plusieurs, moins grosses, souvent plus chères, mais avec une assistance client plus disponible. Les besoins en assistance chez ovh sont quasi nuls, mais si c’est nécessaire, les hébergements de base renvoient vers des forums, ce qui n’est pas très agréable . Leur service est néanmoins très fiable et ils font des sauvegardes très régulièrement, même si, nous le verrons plus loin, il faut se doter de moyens personnels de sécurité.

En cliquant sur ce lien, vous accèderez à un exemple d’ouverture de compte et d’achat de nom de domaine et d’hébergement chez ovh. La procédure est similaire chez ses concurrents.

3 / Activez https

Le https est ce qui permet d’avoir le petit cadenas affiché à côté de l’adresse du site Internet dans votre navigateur. C’est un élément destiné à rassurer les visiteurs quant à la confiance qu’ils peuvent avoir dans le site consulté. Et c’est surtout indispensable si votre site est à vocation commerciale, et propose des systèmes de paiement en ligne.

Il faut pour cela configurer un certificat SSL généralement inclus dans la prestation de l’hébergeur. Il n’y a aucun coût supplémentaire et donc aucune raison de ne pas le faire, d’autant que c’est très simple. Voici le lien pour le mode d’emploi chez ovh : https://docs.ovh.com/fr/hosting/24-days/day16/#cest-quoi-https

En 2 minutes vous transformerez votre http de base en https !

4 / Installez WordPress

Quelques minutes après avoir réglé vos achats chez l’hébergeur, vous recevrez des mails de confirmation de celui-ci, et ensuite un mail vous indiquant vos identifiants et codes confidentiels vous permettant d’installer et d’administrer WordPress.

Ça marche tout seul et c’est rapide. A partir de là, vous allez pouvoir commencer réellement la construction de votre site. Bon courage ! 😉

5 / Le choix du thème

Le « thème » est ce qui va définir les bases de l’apparence graphique de votre site. Des milliers de thèmes sont disponibles gratuitement. La plupart proposent une version payante, évidemment plus développée, mais en débutant, il est très possible de dénicher un thème gratuit qui soit à la fois esthétique, facile à manipuler, et en cohérence avec votre image ou celle de votre business. Vous pouvez faire des tests à volonté jusqu’à trouver celui qui vous convient le mieux.

Vous pourrez en changer facilement, mais il est préférable de se fixer sur un thème avant d’avoir beaucoup développé votre site, le risque de perte de données n’étant pas négligeable…

6 / Définir un plan du site

Il est difficile de tout prévoir avant d’avoir commencé, et généralement le résultat final est assez (ou très) différent du projet initial…

Il n’empêche, il est infiniment plus efficace de commencer la construction du site avec une idée assez précise du menu principal, des différentes pages à mettre en place, des informations qui devront figurer sur la page d’accueil, etc… Des idées germeront sans aucun doute au fur et à mesure de l’avancement, mais une ligne directrice bien établie sur papier avant de commencer permet de gagner beaucoup de temps.

7 / Réglages indispensables

Plusieurs réglages seront à effectuer, mais voici les deux auxquels vous devez procéder à ce stade.

-> Tableau de bord -> Réglages -> Général

Assurez-vous en haut que les adresses sont bien https après avoir effectué l’étape 3 / Si ce n’est pas le cas, corrigez manuellement.

Les quelques réglages suivants sont simples, et selon vos préférences.

-> Tableau de bord -> Réglages -> Permaliens

Il s’agit des adresses de chaque page que vous allez créer. Le mode de création de l’adresse se définit ici. Ensuite c’est automatique et vous n’avez plus à vous en occuper.

Il est conseillé de choisir le mode « titre de la publication », car cela contribue au référencement naturel de votre page (et donc du site).

8 / Installer des extensions

Les extensions (ou plugins en mauvais français) sont des modules qui vont vous faciliter la tâche. Il en existe de très nombreuses, avec des fonctions précises. Beaucoup sont gratuites, avec, comme souvent, une version payante plus élaborée. Disons qu’au démarrage, vous allez pouvoir construire un beau site, assez performant avec des extensions gratuites.

Voici les principales, que DigiCoach vous conseille (notez qu’à chaque fois la manip est la même : -> Tableau de bord -> Extensions -> Ajouter et enfin activer et paramétrer).

👉 SAUVEGARDE – Même si vous avez opté pour un hébergeur qui dit procéder lui-même à des sauvegardes, vous devez absolument vous équiper pour cela.  Ajoutez UpdraftPlus. Demandez-lui de faire une sauvegarde quotidienne, et de la placer soit sur Dropbox (gratuit jusqu’à 2 Go, soit la plupart des sites), soit sur Google Drive, gratuit lui aussi. Il faut simplement ouvrir un compte chez l’un ou l’autre.

👉 ELEMENTOR – Il s’agit d’un outil extraordinaire pour construire des pages. Même si vous créez un blog qui contiendra seulement quelques pages dans lesquelles vous publierez des articles et des photos, ELEMENTOR n’est pas indispensable, mais permet d’améliorer sensiblement, et très facilement, l’ésthétique du site. Après une heure ou deux de prise en main, n’importe qui est capable de créer de très jolies pages, et il est dommage de s’en passer. La version gratuite est suffisante dans la plupart des cas.

👉 REFERENCEMENT NATUREL – (ou SEO en mauvais français) L’outil le plus adapté à WordPress est sans aucun doute Yoast SEO. Il propose un assistant de configuration en français, et vous permet d’optimiser le référencement de votre site, via des conseils relatifs à la création des pages qu’il analyse continuellement. Il permet également de définir l’apparence de vos publications dans les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter). Bref, il est très utile car il contribue à ce que Google et ses petits camarades vous identifient. Il vous propose bien sûr sa version payante, mais commencez par la gratuite !

Il vous faudra probablement installer de nombreuses autre extensions, en lien avec vos activité et vos objectifs. Par exemple WPForms pour créer facilement un formulaire de contact, WooCommerce s’il s’agit un site marchand, MonsterInsights pour contrôler les statistiques de fréquentation de votre site, etc, etc…  DigiCoach publiera ici d’autres articles plus spécifiques.

Et voilà ! vous disposez des bases pour créer votre site...

En suivant pas à pas ces différentes étapes, vous êtes en mesure de construire vous-même votre site internet ! Tout cela pour le prix du dépôt du nom, et de l’hébergement annuel, soit environ 100 €…

Cela vous demandera surtout du temps et un peu d’imagination, mais c’est donc très possible !

Si malgré tout, vous ne disposez pas de ce temps nécessaire, ou si vous n’avez aucun goût pour ce type d’activité, consultez votre DigiCoach ! Maintenant que vous savez que cela ne demande pas une qualification très poussée, vous comprendrez aussi pourquoi ses tarifs sont aussi bas 😉.

Donc, bon courage, si vous vous lancez, et à très vite si vous préférez que DigiCoach s’en occupe, ou vous aide ponctuellement dans votre progression.